comment transformer sa vie durablement

Je vous offre mon livre "Changer de Vie pour Réaliser ses Rêves"

​Rejoignez-les + de 365 000 lecteurs de " Changer sa vie pour transformer durablement sa vie " ...

Insérez votre email et recevez votre programme pour transformer votre vie.

Leadership

J’ai fait beaucoup d’erreurs, je dois les assumer pour avancer.

J’ai fait beaucoup d’erreurs, je dois les assumer pour avancer.
Écrit par Roland MOLLE

J’ai fait beaucoup d’erreurs dans ma vie et si je veux avancer, je dois les assumer et m’en servir pour progresser. Accepter ses tort, est un grand pas vers la réussite

Comme tout le monde, j’ai fait de nombreuses erreurs et je dirais que la première a été de rejeter la faute sur les autres.

Aujourd’hui, j’ai courage de reconnaître que je me suis trompé, car je dois avancer dans la vie.

Simplement parce que les erreurs ne servent à rien, comme les échecs ou les obstacles, si l’on ne sait pas en tenir compte.

Nous commentons tous des erreurs et cela fait partie de nos expériences qui nous enrichissent.

Seulement, pour que cela puisse nous servir, il est important d’apprendre à s’en servir.

Car elles vous permettront de construire votre succès.

Alors si vous aussi vous avez fait des erreurs, n’hésitez pas à le reconnaître et essayez de découvrir les leçons que vous en avez tirées.

Nous avons tendance à ne pas les reconnaître, car cela nous blesse dans notre orgueil ou nous laisse une blessure qui a du mal à se refermer.

Mais avez-vous pensé un petit instant aux conséquences sur les autres et aux blessures que vous avez pu occasionner.

Avez-vous pensé un seul instant à autre chose qu’à vous –même lorsque vous avez commis ses erreurs?

Face à ces échecs, ses erreurs, il faut apprendre à prendre ses responsabilités.

La première erreur est de les minimiser ou de les imputer aux autres.

Ce n’est pas comme cela, que vous en tirerez quelque chose de positif. En plus, cela augmentera vos chances de les reproduire encore, encore et encore.

Cela ne peut que nous nuire à long terme.

C’est comme la personne qui ment, un petit peu, une fois, puis une autre fois et qui continue à mentir, tout en s’enfermant dans une logique de mensonge.

Tout ou tard elle commettra une erreur et sera rattrapée par ses propres mensonges.

Ensuite, ne pas reconnaître nos erreurs nous empêche de nous épanouir et de nous construire.

Nous les refoulons et elle commence à nous nuire de l’intérieur.

C’est comme une gangrène qui nous fait pourrir de l’intérieur et qui produira des effets indésirables sur votre vie.

J’ai fait beaucoup d’erreurs et j’apprends à les reconnaître.

Reconnaître ses erreurs permet de, s’en servir pour en tirer des leçons et pour éviter de les reproduire.

Elles vous aident à changer et à vous adapter, et elles vous aideront à mieux dormir, car vous aurez l’esprit beaucoup plus tranquille.

Accepter ses erreurs, les reconnaître, est un acte de courage et seules les personnes tenaces, courageuses sont capables de faire face.

Accepter le fait de se tromper, de reconnaître ses torts et d’accepter la critique est une grand pas vers la réussite.

Mais ce courage n’est pas néfaste bien au contraire, car si à court terme, il est difficile à assumer, il sera bénéfique sur le long terme.

Et vous verrez que vous en tirez de très grands bénéfices en plus d’être soulagé du poids que peuvent représenter  les erreurs et les mensonges.

Voilà ce que dit Napoleon Hill dans son livre «  Comment surmonter l’échec et atteindre le succès »

L’homme le plus intelligent échouera dans son accumulation de l’argent et dans toutes ses  entreprises s’il n’a pas de plans pratiques et réalisables.

N’oubliez pas si vos plans échouent que la défaite temporaire n’est pas un échec permanent.

Elle peut seulement signifier que vos plans ont été mal conçus.

Établissez d’autres plans.

Recommencez tout depuis le début.

La défaite temporaire mène au succès.

Je pense que c’est une très bonne leçon, car il nous explique que c’est tout à fait normal :

  • De commettre des erreurs,
  • Ou de se tromper,
  • De rencontrer des obstacles,
  • Ou bien encore d’avoir des échecs.

Le tout étant de reconnaître que l’on peut :

  • Se tromper,
  • Avoir tort,
  • Être à l’origine de ses échecs,

Mais que le plus important dans tout cela est les leçons que l’on en tire.

Et c’est un des principes du succès que vous devez mettre en place dans votre vie.

Vous devez accepter les erreurs.

Les échecs, les obstacles comme autant de leçons qui vous permettront de grandir, de vous construire et de vous forger un mental d’acier, tout en vous construisant une image.

Vous avez le droit de vous tromper.

Personne n’est parfait et nous avons tous besoins d’apprendre tout au long de notre existence.

C’est ce qui nous permet de nous construire, de nous affirmer, d’évoluer et de grandir.

À chaque petite erreur que nous commettons, nous avons deux choix qui s’offrent à nous.

Soit faire comme si de rien n’était et de passer à autre chose sans s’en préoccuper.

Soit de prendre le temps de l’analyser pour en tirer une leçon.

Dans mon nouveau livre qui sortira prochainement «  Comment traverser une épreuve sans y laisser sa peau », j’explique, comment il est possible de faire face aux épreuves.

Je parle d’une très grosse erreur que j’ai commise et qui m’a conduit jusqu’à la dépression.

J’ai refusé d’accepter ce qui était arrivé ?

Certes, je n’en étais pas responsable, après une longue maladie et un profond coma, mon fils se retrouvait lourdement handicapé.

Mais moi, je trouvais injuste que le sort s’acharne sur un petit innocent qui n’avait rien fait de mal, et pour qui la vie était un enfer.

J’ai fait l’erreur de refuser la réalité et de m’enfermer, ce qui m’a rongé de l’intérieur.

Ensuite, j’ai commis une autre erreur qui est celle de tout garder pour moi, de tout garder à l’intérieur.

Ce qui a amplifié le mal-être et qui a créé en moi, le germe de la dépression qui s’est amplifié avec le temps.

J’avais tort, car même si je n’y pouvais rien, que je n’étais pas responsable de cette situation.

J’aurais dû accepter ce qui était pour ne pas semer en moi, la confusion, le doute, et un remords tourné vers le passé et non vers l’avenir.

Car ce qui est fait est fait et de constamment revivre le passé ne sert à rien, car vous ne pouvez pas le changer.

Ce que vous pouvez faire en revanche, c’est construire l’avenir et c’est pour cette raison, qu’il faut accepter ce qui est, prendre ses responsabilités et aller de l’avant.

Pour conclure.

Je dirais que même si j’ai fait beaucoup d’erreurs :

  • Je dois accepterez ce qui est,
  • Comprendre le fait d’avoir fait des erreurs,
  • Et apprendre du fait de pouvoir avoir tort.

je serrais en mesure de grandir et de tenir compte des leçons de vie pour me donner plus de chances de réussir.

N’hésitez pas à laisser un commentaire ou à partager cet article.

comment transformer sa vie durablement

Techniques et conseils pour Se forger un mental d'acier

  • Découvrez les secrets de ceux qui réussissent.
  • 3 conseils de champion pour avoir un mental d'acier.
  • Comment renforcer son mental pour se surpasser

A propos de l'auteur...

Roland MOLLE

Je m’appelle Roland MOLLE, votre Mentor en projet de Vie.
Vous avez un projet, vous avez du mal à vous lancer, vous aimeriez faire le point ou être accompagné. J’ai une solution pour vous. Regardez, je suis sûr que je peux vous aider.
Cliquez ici pour passer à l’action…

4 Commentaires

  • Merci beaucoup pour cet article si important qui m’a guéri intérieurement car moi aussi comme vous j’ai vécu la dépression à trois reprises à cause de ne pas accepter la réalité telle qu’elle mais en voulant justifier mon innocence devant le monde face à la réalité en face. Merci infiniment

  • Roland tes écrits sont amusants et impressionnants.
    Je te remercie…
    J’avais commis une erreur j’ai dû m’en sortir. À présent je me trouve dans une situation identique et je suis désespérée.
    Je dis que je ne peux absolument rien faire malgré ma douleur et c’est un fait qui affectera ma vie.
    à ma place tu ferais quoi?

    • Bonjour,
      Il est impossible de répondre à une question, lorsque l’on ne connaît pas la situation exacte, car chaque cas est différent et doit être traité individuellement.
      Lorsque l’on a vécu une situation et que l’on s’en est tiré et que de nouveau une situation identique se représente, il faut avoir confiance, car si l’on s’en est tiré la première fois, c’est que l’on a en nous la force de se relever.
      La confiance est un point important, car elle permet de retrouver le sens des réalités et de penser en matière de solution, ce qui permet de pouvoir mieux appréhender l’avenir.

Laissez un commentaire